063be99ccFF34F4unbe1un22bun673un3821

Avant de vous lancer, il est préférable de faire réaliser un diagnostic humidité par un expert, si vous souhaitez réaliser des travaux plus ou moins importants et si votre maison est humide.

Afin de déterminer le traitement le plus approprié ainsi que les causes de l’humidité.

Pourquoi on doit réaliser un diagnostic ?

Même quand les causes diffèrent, les conséquences de l’humidité dans la maison peuvent sembler identiques, on peut citer : traces noires sur les murs, peinture qui cloque, ou papier qui se décolle.

Pourtant, suivant le problème qui touche votre maison le traitement à appliquer sera différent.Seul un professionnel qualifié suivant les causes de l’humidité, connaît l’ensemble des produits et techniques à utiliser.

Il pourra identifier les problèmes d’humidité présents dans votre logement, grâce au diagnostic humidité 95 Val d’Oise Bon à savoir : par la plupart des professionnels de l’assèchement des murs, le diagnostic humidité est effectué gratuitement.

LE DIAGNOSTIC HUMIDITÉ ÉTAPE PAR ÉTAPE

Les techniciens se doivent d’être très précis et de suivre un protocole déterminé en effectuant les diagnostics d’humidité. Chaque étape permet d’identifier les sources et causes de l’humidité et elle est plus poussée que la précédente.

DIAGNOSTIC VISUEL

Le constat visuel des dégâts causés par l’humidité dans la maison est la première étape du diagnostic. Le diagnostic se prolonge dans toutes les pièces de la maison. Il ne s’effectue pas uniquement dans la pièce que vous soupçonnez être humide.

Le professionnel peut également vérifier l’état des façades, le système de ventilation, ainsi que la toiture.Il est possible que la cause des symptômes visibles soit déjà identifiée, une fois ce premier tour effectué.

MESURE DU TAUX D’HUMIDITÉ AMBIANT

Plusieurs indicateurs sur l’humidité générale de la maison grâce à un hygromètre sont mesurés :

La température ;Le rapport entre la vapeur d’eau contenue dans l’air et sa capacité maximale à en contenir ; L’humidité relative de l’air, ou degré hygrométrique.

Sur les murs et autres supports température à laquelle se forme la condensation : Le point de rosée.

Si l’air ambiant est proche du taux d’humidité idéal ou trop humide, ces mesures permettent de déterminer.

MESURE DU TAUX D’HUMIDITÉ DES MATÉRIAUX

La détermination de la teneur en eau des murs et autres matériaux de construction est une des étapes importantes du diagnostic. Ils peuvent être faites de différentes manières, les mesures.

MÉTHODE DE LA BOMBE À CARBURE

La méthode de la bombe à carbure, dans un volume donné permet de mesurer le poids de l’eau.

Grâce à un tableau de conversion, en broyant un matériau prélevé, il est possible de déterminer sa teneur en eau.

LA MÉTHODE DE LA CONDUCTIVITÉ

Par mesure électrique, grâce à la conductivité de surface, il est également possible de déterminer la teneur en eau d’un matériau. Cette méthode ne nécessite aucun prélèvement.

Il possède deux pointes en métal l’outil utilisé ; c’est un hygromètre spécial. Elles permettent de mesurer sa teneur en eau, une fois posées contre le matériau

MESURE DE LA TENEUR EN SELS MINÉRAUX

La teneur en sels du mur va être déterminée grâce à la méthode Merckoquant, lorsque la présence de remontées capillaires est suspectée

D’ailleurs (nitrates, chlorures, sulfates), plusieurs sels peuvent ainsi être mesurés.

ETAPE SUPPLÉMENTAIRE CONCERNANT LES REMONTÉES CAPILLAIRES

L’expert devra étudier la structure de la maison, au niveau des soubassements et de son environnement (orientation, nature du terrain) en cas de remontées capillaires. Sur les travaux antérieurs, il devra également trouver des informations.

La conclusion

Si vous voulez savoir plus d’infos vous pouvez directement appeler Diagnostic humidité 95 Val d’Oise. Lire par la suite comment lutter contre les infiltrations d’eau en les localisant